Le sport au FEMININ !

SPORT FÉMININ TOUJOURS 2021

La FFHandball, une fédération motrice pour le développement et la promotion du sport féminin

Le développement de la pratique féminine et la représentation équilibrée des femmes et des hommes dans les instances dirigeantes fédérales et déconcentrées sont des axes majeurs et stratégiques de développement de la Fédération française de handball. Un plan de féminisation ambitieux a été mis en place depuis 2015, co-construit avec les référent·e·s féminisation qui œuvrent dans les ligues, comités et clubs. Les dispositifs déployés (Hand Pour Elles, Réussir au féminin…) et les pratiques pensées à destination des femmes mises en œuvre dans les territoires (HandFit, BabyHand…) ont pour objectif de consolider et développer la pratique féminine dans les clubs, sensibiliser, informer et accompagner les territoires et favoriser l’accès des femmes à la prise de responsabilités (dirigeantes, arbitres, entraîneuses). Des outils de communication adaptés ont également été réalisés pour sensibiliser la famille du Handball à la problématique de la féminisation et valoriser plus généralement le sport féminin. La FFHandball compte à ce jour 36% de licenciées. 4 entraîneuses évoluent au plus haut niveau dans la Ligue féminine de handball et on retrouve 1 entraîneuse nationale - Valérie Nicolas - pour le beach handball. Le bureau directeur fédéral est composé de 7 femmes et 7 hommes et le CA fédéral à 45% de femmes.

L’opération Sport Féminin Toujours

Organisée par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel en partenariat avec le ministère chargé des Sports et avec le soutien du secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) et du Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF), l’opération Sport Féminin Toujours a eu lieu cette année du 17 au 24 janvier 2021. Ce temps fort de médiatisation du sport au féminin avait pour but d’inciter les médias audiovisuels (télévisions et stations de radio) sur l’ensemble du territoire de métropole et d’Outre-mer à intégrer plus de retransmissions sportives, mais aussi plus de sujets, émissions et interviews consacrés au sport au féminin et aux actrices du monde sportif en général. Tout au long de la semaine, les médias se sont mobilisés pour traiter du sport féminin en temps de COVID et l’impact de la crise sanitaire sur la pratique.